« Je n’ai pas le temps » : mauvais projet ou réalité ?

« Je manque de temps », « je rêve de réaliser ce projet mais je suis débordée » ou encore « il faudrait que je m’organise pour vraiment m’y mettre ».

Ce genre de phrases vous parle ?

Vous aussi vous avez souvent l’impression d’être dépassée, de ne plus savoir où donner de la tête ? Que toutes les contraintes qui constituent votre quotidien vous empêchent d’être qui vous voulez et de faire ce dont vous rêvez ?

Et si le temps était une excuse ?

Votre problème n’est peut-être pas là où vous le pensez. Avec le bon projet, il n’y aura pas d’obstacle assez grand pour vous arrêter.

Manque de temps ou d’alignement ?

Ne pas avoir assez de temps pour démarrer « le projet de ses rêves » c’est comme prétexter avoir un mal de crâne alors qu’on vous propose des vacances paradisiaques !

Vous voyez ce que je veux dire ? Le paradoxe. Même si bien sûr, entreprendre ne colle pas vraiment avec la définition de farniente, soyons réalistes !

Oui mais voilà, franchir le pas vers une offre plus affirmée, vous  dans la construction de votre avenir professionnel, devrait vous animer si fort que toutes les limites que vous connaissez en seraient repoussées.

La notion d’obligation, de se forcer à se mettre en route, s’effacent quand un projet est limpide et fait corps avec vous. Quand on veut, on peut ? Oui il y a de ça.

Un projet qui nous ressemble, c’est comme un prolongement de soi.

Alors bien sûr, parfois vous aurez quand même une bonne grosse flemme ! Parce que vous êtes humaine et que votre vie est riche de mille autres choses.

Mais la flamme qui vous animera et cette nécessité quasi vitale qui s’emparera de vous vous donnera la force de dépasser toutes ces questions de temps et d’organisation.

Voilà ce qui devrait vous faire penser : je suis à ma place.

Mauvais projet : l’art de perdre du temps

Paradoxalement, c’est le fait de penser sans cesse que vous manquez de temps, qui vous en fait perdre.

Pourquoi cela ? Parce que le focus n’est pas mis sur le bon projet.  

Toute cette énergie déployée en réflexion et non en action vous cloue sur place.

Mais alors que faire ?  Créer un projet aligné.

L’alignement, c’est cet état qui permet d’être vous, au travers de votre activité.

Pour mille raisons, nous évoluons toutes avec des pensées limitantes. Un sentiment qui nous mène vers des réflexions du type : « je n’y arriverai pas », « je ne suis pas à la hauteur », « d’autres le font bien mieux que moi ».

À terme, ce mode de pensée peut vous pousser à façonner un projet quelque peu éloigné de vos aspirations réelles. Par peur de l’échec, à cause du syndrome de l’imposteur ou encore parce que vous craigniez de manquer de légitimité.

Pourtant, votre valeur et votre singularité résident justement dans ce projet un peu fou, grand, à la mesure de qui vous êtes.

Quand enfin vous vous autoriserez à voir les choses en grand, tout deviendra possible.

Et si vous osiez rêver ?

Entreprendre est un challenge et un pari. C’est une évidence. Mais cela ne doit pas être uniquement rationnel. Sans quoi, toute la part d’excitation et de magie disparaîtrait.

Ces heures que vous passez parfois à rêver de votre clientèle idéale, cette envie d’aider les autres qui vous anime. Ce temps là n’a rien de perdu, s’il amène à la définition de votre projet.

Le terreau de votre spécificité est là.

Lorsque vous allez laisser la porte ouverte à cette douce voix qui vous dira : « allez viens ! On le fait » ! Là, le temps s’évanouira. La fatigue, les contraintes… Vous verrez : vous allez trouver la solution pour les dompter.

Car la volonté de réaliser votre rêve et de vous accomplir au travers d’une offre qui vous ressemble vous permettront de vous affranchir de l’horloge.

Alors, qu’attendez-vous pour créer des services à la hauteur de vos désirs ?

Si vous souhaitez être aidée pour bâtir une offre à votre image, profitez d’une séance découverte de 45 minutes. Nous parlerons ensemble de vos désirs, de votre métier ainsi que du plan d’action que vous pourriez mettre en place pour parvenir à vos fins !

Cet article vous a plu ? Partagez-le ! Sharing is caring 🙂