5 clés pour ne plus avoir peur de manquer de clients et d’argent

Vous connaissez ce scénario n’est-ce pas ? Celui du mois qui recommence et où l’angoisse vous envahit ?

« Combien de clients aurai-je ce mois-ci ? Est-ce que je vais pouvoir payer mes factures ? Est-ce que je vais réussir à vivre de sa passion ? (…) »

Bref, très clairement, vous êtes envahies par cette peur de manquer de clients et donc d’argent.

Pourtant, savez-vous que avez toutes les clés pour mener l’abondance à vous ?

Vos pensées négatives liées à la peur du manque

Lorsque l’on craint de ne pas réussir et que l’on est submergé par la pression financière, une série de croyances et pensées négatives nous envahit. Parmi elles on retrouve en général ce type de discours :

  • La concurrence est beaucoup trop importante sur le marché du mieux-être
  • Vivre de sa passion demande de travailler très dur
  • Trouver des clients est une tâche trop difficile
  • L’argent ne pousse pas sur les arbres

Mais savez-vous que vous configurez vous-même votre réalité en pensant cela ?!

Au même titre que le négatif attire le négatif, le manque attire le manque…

Et si vous modifiez votre façon de voir les choses ? 

L’exercice est simple (ou presque), il s’agit de contrer chaque objection de votre esprit par une réponse rationnelle et fondée.

La concurrence n’est pas quelque chose de mauvais (bien au contraire).

Pourquoi ? Parce qu’elle signifie que vous avez toute votre place sur ce marché. Si la concurrence existe c’est que la demande est belle et bien réelle. Dès lors, il s’agit d’un excellent signe de bonne santé du secteur. En un mot comme en cents : il y a un véritable marché et donc un potentiel économique réel. Ouf ! Votre activité n’est pas vouée à l’échec.

Cela signifie aussi que le gâteau est assez grand pour que chacun y trouve sa place.

Et cela n’a rien d’un rêve, c’est un fait. Seulement, pour voir les choses ainsi, il va falloir changer de perspective et d’état d’esprit.  Cela se porte sur cinq grands piliers.

Pilier 1 – Quitter votre posture de survie

Savez-vous que la réussite dépend à 70% de l’état d’esprit dans lequel vous vous trouvez ? Les 30% restants sont les stratégies que vous allez mettre en place.

Ne plus être dans une posture de survie qu’est-ce que ça signifie ? Cela veut dire en finir avec des pensées du type :

  • Il faut que je trouve des clients, c’est difficile .
  • La concurrence est trop rude.
  • Je ne suis pas capable de facturer à ce prix. Mes clients n’ont pas d’argent
  • Je suis là pour aider (je ne vais pas prendre l’abondance de mes clients pour la mettre de mon côté)

Lorsque vous êtes dans cette posture de survie, vous envoyez un taux vibratoire négatif.

Vous portez en vous une charge émotionnelle qui entraîne un blocage et vous empêche de rayonner. L’énergie circule mal si bien que les clients n’arrivent pas et l’argent non plus.

Pour vibrer haut et incarner votre projet, vous devez prendre conscience de l’impact votre service dans la vie de vos clients.

Pilier 2 – Etre prête à recevoir de l’argent de vos clients  

Pour de nombreux entrepreneurs du mieux-être, facturer ses services laissent apparaître un immense sentiment culpabilité.  Vous ne vous sentez vraiment pas à l’aise avec l’idée de demander de l’argent à des personnes qui ont besoin de votre aide.

Pourtant cette idée a ses limites puisque si vous ne vous rémunérez pas, vous ne pourrez pas continuer votre activité. Et par conséquent vous ne pourrez plus aider personne…

Il est donc important de revoir votre rapport à l’argent et de comprendre qu’il s’agit d’un échange de valeurs.

Vous possédez des compétences qui peuvent véritablement embellir la vie de personnes qui ont un besoin profond de votre savoir faire. Alors demandez-vous quelle valeur votre expertise représente aux yeux de vos clients…

Pilier 3 – Croire en vous et en votre projet

Il vous arrive de douter de vous et de votre projet ?

Rappelez-vous régulièrement les raisons qui vous ont poussées à vous reconvertir. Quel est ce moment où vous avez senti qu’il s’agissait d’une évidence ? Que vous aviez les compétences pour le faire ?

Vous êtes animée par une passion qui peut trouver sa place sur un marché et profiter à d’autres. Alors osez ! Vous êtes capables et avez toute votre place, alors gardez le cap.

Si vous sentez que le doute vous envahit, peut-être est-il temps de vous faire accompagner pour gagner en clarté…

Pilier 4 – Adopter une posture d’abondance

Par contraste, une posture d’abondance va vous mener à penser ainsi :

  • Je travaille dans ma zone de brillance et me démarque en étant moi-même.
  • J’amène une réelle transformation dans la vie de mes clients qui reconnaissent la valeur de mon travail et sont prêts à s’investir dans leur changement.
  • Mes prix sont justes, pour moi et pour mes clients, ce qui permet de nourrir une relation gagnant-gagnant.

Voyez-vous la différence ?

Faites attention aux histoires que vous vous racontez car l’univers risque bien de vous les renvoyer comme un boomerang ! Alors autant bien les choisir…

Pilier 5 – Se reconnecter à votre moteur

Comme nous l’évoquions plus haut, il est essentiel de vous reconnecter à votre pourquoi profond. Celui qui vous a mené sur la route de l’accompagnement. La raison pour laquelle, à un moment donné, vous avez décidé qu’aider les autres, était votre voie.

Reconnectez-vous à votre moteur pour vous rappelez toutes les ressources dont vous disposez. Cela vous aidera à reprendre confiance en votre légitimité.

Vous réaliserez en effet que derrière ce pourquoi se cache une foi en vos capacités à impacter la vie de vos clients.

Vous n’avez pas pris cette décision uniquement pour vous. Vous vous êtes engagées sur cette voie parce qu’elle était une évidence entre votre vous profond et votre savoir-faire. Vous vous êtes formées, vous vous êtes investies à fond.

Pourquoi l’avoir fait si ce n’est par conviction que vous palliez y arriver et qu’il n’en serait pas autrement ?

Alors croyez en vous et continuez à vous donner les moyens de réussir ! Vous le méritez.