3 étapes pour fixer ses tarifs de coaching ou de thérapie  

Fixer ses tarifs lorsque l’on est entrepreneure n’est jamais chose facile. De nombreuses entrepreneuses du mieux-être se retrouvent confrontées à cette problématique quotidiennement.

L’erreur la plus courante est d’aligner ses prix sur ceux du marché, par peur d’être trop chère. Vous vous dites sans doute qu’un prix trop élevé fera fuir votre clientèle. Mais en agissant de la sorte, vous oubliez de vous poser des questions fondamentales :

  • Savez-vous comment vos concurrents ont fixé leurs tarifs ? Sur quelle base ? Selon quels critères ?
  • Parviennent-ils véritablement à se rémunérer grâce aux prix annoncés ?

75% des autoentrepreneurs ferment boutique après 5 ans d’activité… Ça laisse songeur, n’est-ce pas ?

Alors si vous souhaitez fixer vos tarifs de manière juste et faire de votre activité une entreprise prospère, n’oubliez pas de suivre ces trois étapes. 

Etape 1 – Faire sauter vos blocages !

Blocage 1. Le sentiment de culpabilité 

Laissez-moi deviner… Quand arrive le moment de fixer vos tarifs, vous êtes envahie par un sentiment de culpabilité. Après tout, vous êtes là pour aider, vos clients ont besoin de vous. En plus d’être dans une situation de mal-être ou de douleur, vous allez leur prendre leur argent ? Quelle terrible personne vous êtes ! 

Pourtant, si vous ne vous rémunérez pas, vous ne serez pas rentable et ne pourrez plus aider personne !

Blocage 2 – Éradiquer la peur de manquer 

Derrière cette angoisse d’être trop chère se cache avant tout une posture de survie. Vous pensez que l’essentiel est de pouvoir payer vos factures, sans oser voir les choses en grand. Pour dépasser ce blocage, il vous faut adopter une posture d’abondance. 

Pour cela vous devez pouvoir changer d’état d’esprit. Notamment en acceptant que : 

  • La concurrence n’est pas une mauvaise chose, elle signifie que votre marché est porteur
  • Recevoir de l’argent de vos clients n’est pas mal
  • Vous êtes légitime à vivre de votre projet

En adoptant cette posture, vous allez attirer à vous les bonnes personnes. Vos clients idéaux. Ceux qui sont vraiment motivés et prêts à investir en eux.

Blocage 3 – passion et profits ne peuvent pas faire bon ménage !

Vous êtes une entrepreneuse. Ce qui signifie que si vous ne gagnez pas d’argent, vous ne serez pas rentable. Votre passion ne sera rien de plus qu’un hobby. Et ce n’est à priori pas ce que vous souhaitez. 

Peut-être avez-vous en tête l’image de riches personnes qui utilisent leur argent à des fins douteuses. Mais vous devez gardez à l’esprit que ces personnes d’une part, représentent une minorité et que d’autre part, vous n’êtes pas eux. 

L’argent est une chose neutre. C’est l’utilisation que vous en faites qui crée la différence. Et si vous y pensez, l’argent ne pourrait-il pas vous permettre de faire des choses positives dans votre vie ? 

Si votre entreprise était assez rentable vous pourriez par exemple : 

  • Déléguer et ainsi créer de l’emploi
  • Faire de la publicité et par ricochet aider encore plus de personnes
  • Mettre vos proches à l’abri du besoin
  • Gagner en sérénité
  • Etc.

L’argent n’est qu’un échange de valeurs entre vous et vos clients. Vous possédez un savoir faire dont ils ont besoin. 

Etape 2 – Prendre conscience de la valeur de votre travail 

C’est la valeur de votre service qui va déterminer votre prix. Il s’agit d’un prix juste pour vous et votre client, qui va créer un sentiment gagnant/ gagnant. 

Quelle transformation dans la vie de votre client, votre service va-t-il amener ? En tant que coach ou thérapeute, votre action peut avoir des conséquences à la valeur inestimable. 

Vous allez apportez des transformations intérieures profondes dans la vie de vos clients, qui peuvent les impacter de manière durable et fondamentale. Imaginez aider quelqu’un à reprendre confiance en lui, à guérir une peur profonde, à éviter un divorce.

Vous en conviendrait que cette transformation vaut probablement tout l’or du monde dans les yeux de votre client.

Etape 3 – Comprendre vos besoins d’entrepreneure 

Vous dirigez une entreprise. Et en cela, vous devez être rationnelle et savoir combien d’argent est nécessaire chaque mois pour vivre de votre activité.

C’est ce que j’aime nommer votre chiffre magique. Celui qui va vous permettre d’être libre et indépendante financièrement. Celui qui va vous permettre de rayonner tout en impactant le monde et les personnes qui viennent à vous. 

Lorsque vous le connaissait, vous pouvez alors prendre des actions à la hauteur de vos ambitions et vous diriger, pas après pas, sur le chemin de votre indépendance financière.